Le Père Noël est une ordure à Vannes !

Après le succès parisien de juin et de décembre 2013, la pièce sera de retour à Vannes (56) le samedi 7 juin 2014 à 20h30 au palais des arts ! venez découvrir (ou redécouvrir) sur les planches la pièce culte de la troupe du Splendid.

Réservations : billetreduc

Palais des arts
Place de Bretagne
56000 Vannes

Aujourd’hui encore, le Père Noël est toujours une ordure, les désespérés sont  toujours désespérés, Pierre a toujours envie de Thérèse et certaines fêtes de Noël mériteraient toujours et encore de ne pas être vécues !

Les inconditionnels ne seront pas déçus et les novices, ne connaissant que le film, seront comblés à travers cette version pleinement nourrie. Témérité ou inconscience, audace ou folie douce, certainement un peu de tous ces ingrédients réunis vous feront vivre la recette d’une farce inégalable !

Et comme dirait Thérèse : « Je ne sais pas si on peut comparer l’amour et la brandade de morue, Mais il est certain que bien fait, ça peut être très bon. »

 

Affiche PNEO

La troupe

En 2011, 6 acteurs décident de se constituer en troupe afin de s’inscrire dans la durée en partenariat avec la metteur en scène Sylvie Auger (de Action et Cie).
C’est ainsi qu’est née : Saynète et sans bavure

Le projet est de travailler et jouer un nouveau spectacle par an dans le registre de la comédie. Chaque pièce est une aventure collective, sans premier ou second rôle. Des pièces de troupe.
Etant auto produits, chaque projet présente un défi : jouer en fauteuil roulant, reprendre un monument du répertoire français : « Le père Noël est une ordure », une pièce à 30 personnages (… mais 6 acteurs) ou bien un Feydeau avec des touches musicales. Chacune de ces pièces a dépassé nos espérances en terme de fréquentation du public, confirmant ainsi ce que nous croyons profondément : si on aime les pièces que l’on présente, le plaisir pris sur scène se transmet au public.

Le succès aidant, la troupe s’est développée. Elle compte maintenant 15 acteurs sans pour autant se détourner de ce qui constitue le trait commun de son travail : jouer des comédies, en troupe, sans se fixer d’autre limite que notre goût personnel et le plaisir du public.